Conférenciers: Georges Leblanc

L’Équipe de Voile Atlas a permis à de nombreux marin d’eau douce de naviguer au large sur ses supers VOR60. Pour eux, ça commence  par la vision d’images de mer et d’action; lesquelles forcent l’imaginaire et donnent le goût de découvrir ce mystérieux milieu par la recherche d’aventures, de découvertes et de grands espaces. Celui qui veut devenir équipier aura la chance de se dépasser en bien des occasions en naviguant sur nos voiliers Esprit de Corps II et Esprit de Corps III dans toutes sortes de conditions où il pourra assimiler au fur et à mesure les nombreuses connaissances et développera les aptitudes qui feront de lui le bon marin que tout skipper désirera à son bord.

Est-ce que le rêveur sera conquis ou déçu par l’immensité et la puissance de l’océan ?

Est-ce que son rêve correspondra aux exigences de ce milieu inhospitalier toujours en mouvement ? Sera-t-il à la hauteur  lorsque son rêve deviendra réalité ?

Plusieurs d’entre- eux se laissent entraîner dans la rêverie, ils se voient marin ou même capitaine, voguant au grand large, loin des côtes et de la civilisation. Ils commencent à « rêver d’océan », soit qu’ils ne se doutent pas de ce que naviguer au large exige d’un humain ou qu’ils se questionnent à savoir s’ils sont aptes à être ou devenir de bons marins. La question se pose … Vient-on au monde marin ?

Moi devenant leur skipper je dois leur apprendre à s’adapter à l’océan en espérant qu’ils soient peut-être de ces personnes possédant un sens inné pour aller en mer, tout comme on peut penser à la suite d’une tempête que « Celui qui va en mer pour son plaisir irait en enfer pour passer le temps…

SignatureGorgesLeblanc

Photos courtoisie de Georges Leblanc