Rafaëlle la conquérante !

Pour toutes préparations avant le départ : cinq semaines en convoyage pour acquérir de l’expérience et quelques formations sur le nautisme. Ensuite, on quitte pour 15 mois aux Bahamas en pleine saison des ouragans ! Il est évident que nos conférenciers et leur petite famille allaient vivre des aventures!

Malgré quelques frayeurs rencontrées, ce qui frappe au niveau du récit de Rafaëlle, c’est son honnêteté et sa franchise.  Elle nous raconte sans détours ses histoires et elle prend position :  « rasez-vous les cheveux et il n’est pas nécessaire de s’embarrasser des corvées scolaires, les enfants vont se rattraper ».  On a rarement entendu un aussi franc parlé.

Notre conférencière nous divertira par ses divers exploits :  elle deviendra une dangereuse chasseuse dès qu’elle a une flèche hawaïenne en main. Elle affronterades déferlantes sur la plage en dinghy. Elle vivra une panne de moteur et dérivera sans paniquer en évaluant ses ressources.  Elle préparera une conque, évidera les poissons ou encore, s’initiera à la pêche à la ligne. Finalement, elle nous montrera ses talents de sprinteuse pour faire le pain, dont le four est alimenté par une génératrice situé à l’avant, ce qui l’oblige à courir d’avant à l’arrière sur le catamaran.Les navigateurs savent ce que représente la vie à bord mais pour les néophytes, la démonstration était des plus claireset ce, sur la scène !

Pour les autres membres de la famille, les activités préférées étaient, la plage avec les vagues, le wakeboard et la planche dauphin pour les enfants. Ils se lassent très rapidement de la plongée en apnée.  Le papa lui, préconise le kite surf.

Bref, pour nos marins, l’expérience s’est acquise au fil du temps passé sur le catamaran, un Léopard de 40 pieds. Ils ont ainsi acquisune bonne maîtrise et une bonne connaissance de leur embarcation, ce qui est devenu un atout pour son capitaine.  Malgré cette apprentissage à la dure, toute l’équipe a su nous livrer les enjeux de la navigation.  La famille a relevéle défi de la proximité 24 heures sur 24 et nous a instruit sur la collaboration nécessaire à l’harmonie sur leur petite île.

Note :  Rafaëlle Petitjean est à finaliser l’écriture d’un livre, qui sera disponible en décembre prochain (à confirmer) lors de notre salon du livre.